comparatif
Offre ELECTRICITE
Offre GAZ
Les meilleures promos
direct energie

-10% sur l'electricité et le gaz avec l'offre Online via fournisseurelectricite.info
PROMO
direct energie

25€ de réduction sur votre 1ère facture en choisissant l'un de nos parrains ENI - il suffit de saisir le code du parrain au moment de l'inscription
PROMO
gdf suez

-8% sur le prix de votre consommation d'électricité
PROMO
Nous suivre
      

Dossier mode d'emploi

Sondage electricité/Gaz
Votre fournisseur d'electricité préféré ?
541 votes 32.2%
Direct Energie
730 votes 43.4%
EDF
148 votes 8.8%
GDF
141 votes 8.4%
Proxelia
48 votes 2.9%
Alterelec
74 votes 4.4%
PlaneteUI
 1682 votes Archives 
Zone admin
Aller à la page « | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | »

les brèves

ENI offre de nouveaux services !

Ajouté le 11/10/2013 - Auteur : jazz


Six ans après l’ouverture à la concurrence, le fournisseur historique GDF SUEZ compte parmi ses rivaux, l’italien : ENI

Le 1er octobre 2012, Altergaz choisissait le nom commercial "ENI". Un an après son arrivée sur le marché du gaz naturel, le concurrent attire environ la moitié des clients qui se tournent vers des fournisseurs alternatifs. Il compte aujourd’hui 240.000 clients et enregistre une augmentation de 40%.

Il lance désormais une campagne avec le slogan « Liberté, simplicité, fiabilité ».

Depuis l’ouverture à la concurrence, 1,3 millions de foyers français ont choisi un fournisseur alternatif contre 9,3 millions qui sont restés fidèles à GDF SUEZ.

ENI est confiant sur la croissance du marché alternatif et il compte acquérir 5 % de part du marché français d’ici 2016 soit 650.000 foyers.
L’offre « horizon » d’ ENI, présente de nombreux avantages pour seulement 60 euros de plus que les tarifs du fournisseur historique GDF SUEZ ainsi que le remboursement des frais de mise en service.

Mais pour être encore plus compétitif, ENI collabore désormais avec AXA Assistance. Il propose une prise en charge 24h/ 24h des incidents liés à la chaudière gaz ou à la plomberie.
Ce service est valable pour des interventions inférieures à 400 euros et au maximum quatre fois par an et pour tout nouvel abonnement jusqu’au 15 décembre.

Les prix, sont garantis sur trois ans ce qui fait une économie de 180 euros par foyer. Argument important, puisque les tarifs réglementés du gaz ont augmenté de 80 % depuis 8 ans.

Le client est libre de changer de fournisseur ou d’offre au cours de son contrat.

Grâce à son offre « Horizon », il a déjà attiré 75 % des nouveaux clients de GDF SUEZ.

Le concurrent ENI est rassuré sur les nouveaux avantages qu’il propose et il prévoit un chiffre d’affaire de plus d’un milliard d’euros d’ici la fin de l’année 2013.

Pour consulter les Promotions électricité et gaz, veuillez cliquer sur le lien.

L'IRL mise sur la transparence

Ajouté le 09/10/2013 - Auteur : jazz
Tout comme la Commission de régulation de l'énergie (CRE), l’institut luxembourgeois de régulation (L’IRL), a pris des nouvelles dispositions en 2012.

Le dernier rapport publié hier, des activités et des missions de 2012, dans les secteurs de l'électricité et du gaz naturel de l’institut luxembourgeois(IRL), montre qu’il est essentiel d'améliorer la transparence, surtout au niveau des tarifs, en direction des consommateurs. Le client doit être mieux encadré et informé sur le prix de l'électricité et du gaz.

L'ILR devrait y contribuer avec le lancement de stroumagas.lu, qui a pour but d’informer des consommateurs sur leurs droits, la législation en vigueur et les voies de règlement des litiges.

Le projet d'un comparateur de prix et de produits d'électricité est sur le point d'être mis en service.

Les modifications légales de 2012, obligent aussi les gestionnaires de réseau de remplacer l'ensemble des compteurs par un système de comptage «intelligent».

Les compteurs intelligents, enregistrent la consommation à des intervalles réguliers (1 fois par heure pour le gaz naturel et 4 fois par heure pour l'électricité) de façon à permettre au consommateur de mieux connaître son profil de consommation. D'ici fin 2018, 95 % des clients devraient disposer d'un compteur intelligent pour l'électricité et d'ici 2020 pour le gaz naturel.

Le montant des taxes applicables au Luxembourg est plus faible que dans les autres pays; ce qui justifie les prix de fourniture intégrés tant pour l'électricité que pour le gaz naturel, en dessous de la moyenne.

En effet, le premier fournisseur d’électricité EDF français, propose le tarif à 42 euros l’heure le mégawattheure (MWh), jusqu’au du 8 décembre 2013, contre 35 euros pour ses concurrents considérant les installations largement amorties.

De plus, GDF SUEZ , propose d’acheter son électricité sur venteprivées.com.
Ou encore, DIRECT ENERGIE avec son offre 100 % internet où tout sera géré en ligne, donc un service à moindre coût pour le fournisseur qui justifie ses tarifs intéressants.

A chacun sa nouveauté, l'essentiel pour le client est de régler ses consommations d’électricité ou de gaz à des prix raisonnables.
1 commentaire - Voir | Rédiger

LA CONCURRENCE D'EDF ACCELERE !

Ajouté le 08/10/2013 - Auteur : jazz
Six ans après l’ouverture à la concurrence d'EDF, marché de l 'électricité, certains d’entre eux comme GDF SUEZ et DIRECT ENERGIE s’accélèrent sur le plan commercial et lancent leurs nouvelles offres cette semaine.

Les concurrents attirent les clients du premier producteur d’électricité Mondial avec des tarifs largement moins chers.

DIRECT ENERGIE a lancé l’assaut dimanche, en annonçant le lancement prochain d’une offre "100 % internet". Valable un an, elle propose à ses futurs clients un prix de l’électricité (ou du gaz) de 8 à 10 % inférieur au tarif réglementé.

Lundi, c’est GDF SUEZ qui s’immisçait dans la bataille avec la mise en avant d’une offre à prix bloqué, qui permet d'échapper à la double hausse des tarifs réglementés sur deux ans.

Quant à LAMPIRIS, il promet de vendre son électricité verte 3 à 4% moins cher que les tarifs réglementés. Soumis à l'augmentation des tarifs réglementés, EDF doit faire face à la concurrence des fournisseurs d'électricité. Il est arrivé à conserver 93% des parts de marché depuis 2007.

Cet été, les tarifs d’EDF ont subis une hausse de 5 % et ils devraient de nouveau grimper de 5 % en 2014. Pour 2015, une nouvelle augmentation n’est pas à exclure.

Les 7 % restant, sont partagés avec ALTERNA, ENERCOOP, Planète OUI, LAMPRIS ou encore les plus connus : GDF SUEZ, DIRECT ENERGIE.

Bien sûr, ces concurrents ne sont que des négociateurs et non des producteurs d’énergie. Ils achètent et revendent. Leur principale économie se fait sur les frais de gestion.

DIRECt ENERGIE propose son offre 100 % Online, tout sera géré en ligne, donc un service à moindre coût pour le fournisseur qui justifie ses tarifs avantageux.

GDF SUEZ propose d’acheter son électricité sur venteprivées.com.

L’énergie se met à la page de la téléphonie avec ce nouveau phénomène !

Les concurrents, seront toujours amenés à financer l 'entretien des centrales d'EDF (la loi contraint ce dernier à leur fournir son électricité nucléaire à 42 euros le mégawattheure) , donc rien ne dit qu'ils ne seront pas obligés de revoir leurs tarifs dans quelques années.
3 commentaires - Voir | Rédiger

DIRECT ENERGIE et son offre 100% online

Ajouté le 04/10/2013 - Auteur : jazz
Le concurrent d'EDF , Direct Energie placé en troisième position des fournisseurs d’électricité, profite des hausses des tarifs réglementés pour innover sur le marché et tenter d'attirer les particuliers avec sa nouvelle offre "Online " valable 1 an.
Les particuliers et les professionnels, pourront désormais faire un maximum d’économies sur leur facture d’énergie (gaz et/ ou électricité). Tout sera géré en ligne, plus rapide que d’avoir recours à un service clients par téléphone.

Direct Energie, propose un tarif particulièrement avantageux, sur le prix du kWh* de l’électricité ou du gaz qui est inférieur de 8 à 10% aux tarifs réglementés. De quoi conforter, le fournisseur depuis qu'il a racheté l'an dernier son rival Poweo, veut doubler sa clientèle (à 2 millions d'abonnés) d'ici 2017.

Avec cette souscription internet, le client gère son compte en ligne 24/24 et 7/7 depuis son « Espace Client », il reçoit sa facture et ses bilans de consommation par e-mail.
Il peut aussi utiliser l’outil tels que FAQ, vidéos explicatives et le cas échéant, joindre via le formulaire de contact de l’espace client. Les conseillers s’engagent à lui répondre en 48H (Direct Energie a été récompensé du trophée QualiWeb 2013 de la meilleure relation client en ligne).

Le client, s’engage à disposer d’un compte accessible pour pouvoir effectuer deux fois par an une auto-relève afin d’ajuster sa facture au plus prêt de sa consommation. Il peut à tout moment prendre conscience de ce qu’il consomme, dans l’objectif d’une consommation plus responsable.
Le client peut changer d’offre quand il le souhaite, il ne s’engage pas dans la durée.

Après Gdf, Direct Energie devrait lancer pour la fin de l’année, des offres accompagnées d'une "box" afin de mieux gérer sa consommation énergétique. À terme, elle permettra notamment de piloter à distance la plupart des appareils électriques voire même les radiateurs.

En parallèle, le concurrent Gdf Suez annonce vouloir tripler les clients abonnés à ses offres d'électricité pour arriver à 5 millions en 2018. Pour cela, le grand rival EDF met en avant une offre à prix bloqué sur deux ans, qui permet d'échapper à la double hausse des tarifs réglementés d’ EDF (+5% en août 2013 et +5% l'été suivant).
1 commentaire - Voir | Rédiger

GDF Suez, l'énergéticien français vend ses actifs

Ajouté le 02/10/2013 - Auteur : jazz
EDF GDF fournisseur-electricité Suez accélère ses opérations de cessions, qui portent sur une capacité de production totale de 2.600 mégawatts (charbon, gaz et éolien). GDF Suez, a engagé des négociations avec le japonais Mitsui, qui pourrait acheter 28% d'une société détenant la majeure partie de ses centrales de production d'électricité en Australie, ainsi que son activité de vente au détail dans le pays.

Mitsui a fait une offre, d’un montant de 434 millions de dollars australiens (300 millions d'euros) pour reprendre ces activités, auxquels pourrait s'ajouter une prime en fonction des résultats, de 50 millions de dollars australiens au maximum (35 millions de dollars).
EDF Suez, est encore en négociation, car le groupe prévoyait de mieux valoriser ces actifs mais pourrait être conclue assez rapidement dans les jours à venir.

Un troisième partenaire serait le bienvenu, puisque GDF Suez veut céder au total 11 milliards d'euros de ses actifs Australiens sur 2013-2014, et n’exclut pas l’idée de descendre sous la barre des 50% afin de déconsolider la dette correspondante.

Un pacte d’actionnaires permettra au groupe de conserver le contrôle de ces actifs, malgré l’incertitude qui demeure sur la volonté de EDF Suez.

Le groupe, a déjà procédé à plusieurs cessions comme celle–ci, dont plusieurs avec Mitsui depuis le début de l’année afin de réduire sa dette. Ces opérations, lui ont permis d’atteindre son objectif pour 2014, en diminuant sa dette de 45 à 30 milliards d’euros.

Il a ainsi vendu 50 % de ses centrales au Portugal en août (au japonais Marubeni), 20 % du barrage brésilien géant de Jirau en mai (toujours à Mitsui) et pour finir 60 % d'actifs dans les renouvelables au Canada en décembre 2012 (dont 30 % à Mitsui).

Augmentation des tarifs d'électricité en France

Ajouté le 01/10/2013 - Auteur : jazz
Depuis 2011, le fournisseur d’électricité EDF propose le tarif à 42 euros l’heure le mégawattheure (MWh), ce qui devrait changer à compter du 8 décembre 2013.

En effet, après 3 ans la Commission de régulation de l'énergie (CRE) est tenue de proposer un nouveau prix selon la loi Nome. Quel prix EDF va vendre son énergie nucléaire à ses concurrents en 2014 ? Plus que quelques mois, les délais sont serrés mais La CRE doit attendre la publication d’un décret qui fixe clairement les méthodes de calcul (charges d'exploitation, coûts de maintenance…).

Certains opérateurs, désirant réserver des volumes dés la nouvelle année 2014, sont tenus de donner leurs ordres avant le 15 novembre, ce qui parait difficile quand on ne connait pas encore les prix.

Edf, défend un montant de 46 euros prenant en compte le cycle complet du nucléaire.

Les concurrents, Direct Energie, Proxelia, ou Gdf Suez, proposent des offres dites "de marché" à 35 euros, prenant en considération les installations largement amorties. Selon la CRE en 2011, 42% des consommateurs savaient qu'ils pouvaient changer de fournisseur d’électricité, l’année suivante, seulement 6,2% avaient sauté le pas.

Le sujet reste délicat, ce procédé a été crée pour encourager la concurrence sur le marché français mais pas de quoi inquiéter l’opérateur historique qui domine largement la concurrence sur le marché français avec ses 93%. Devant une telle différence et après un long débat entre EDF, ses rivaux et les pouvoirs publics, le gouvernement a finalement tranché à 42 euros le prix de l’Arenh(accès régulé à l'électricité nucléaire historique).

Pour l’année prochaine, le prix de l’Arenh devrait donc rester le même que les 3 années précédentes, d’après quelques sources concordantes.

Conclusions, ni Edf, ni ses concurrents ne trouveront leurs comptes.

Grand carénage des centrales nucléaires EDF

Ajouté le 26/09/2013 - Auteur : scousser
Suite à la catastrophe de Fukushima, EDF vient de proposer plan son programme de rafraichissement de ses 60 centrales nucléaires et qui ressemble à un grand carénage.

L’objectif est de mener à bien cette remise à niveau respectant les dernières règles de sureté d’ici 10 ans. Il est également de prolonger la durée de vie des centrales et de l’étendre de 20 ans pour les amener à 60 ans.

Ce projet ambitieux mais nécessaire représente un coût estimé à 50 milliards jusqu’en 2025.

Le programme a été lancé il y a déjà deux ans et montre déjà des éléments complexes à gérer car très techniques avec une gestion du risque très importante.

L’objectif est que d’ici 2015, EDF dispose des mêmes capacités énergétiques qu’en 2005.

Bien sûr ce type de rafraichissement ne pourra se faire sans l’arrêt de certains réacteurs pour maintenance.

Etant donné l’ampleur du travail à accomplir et du fait des départs en retraite, de nombreuses embauches, 7500, sont à prévoir jusqu’en 2015.

EDF aura besoin de sous-traiter et a donc présenté le projet en province, au plus proche des différentes centrales Nucléaires.

Areva sera en charge du remplacement de générateurs de vapeur et clemessy nucléaire sera en charge du renouvellement des tableaux de distribution de 9 centrales.

Développement de GDF Suez en Asie Pacifique

Ajouté le 24/09/2013 - Auteur : scousser
A travers un accord monté avec JX Nippon Oil and Gas Exploration, GDF SUEZ va pouvoir exploiter une nouvelle ressource de gaz en Asie Pacifique, au niveau du bloc 2F.

Cette licence obtenue par le groupe Gaz de France est la 1ère obtenue par le groupe en Malaisie.

Le Bloc 2F se trouve autour du Sarawak, proche de Bornéo, au large des côtes Malaisiennes. La licence obtenue par GDF permet de tirer profit d'environ 5000 km² de surface avec la nécessité de creuse jusqu'à 1200m de profondeur.

Le projet d'extraction par forage est prévu pour pour une durée de 4 années.

En complément de la récente signature de GDF Suez avec le consortim Shah Deniz, cet accord donne encore plus de poids à GDF suez et leur permet de diversifier leur source d'approvisionnement dans une zone très prometteuse car tous les blocs en Malaisie n'ont pas encore été mis à disposition pour des extractions potentielles.

GDF SUEZ a déjà une présence dans ce pays via l'accord déjà mis en place avec Cyberview Sdn Bhd pour exploiter le réseau de froid urbain de Cyberjaya ainsi qu'à travers l'accord de commercialisation de GNL vers PETRONAS
1 commentaire - Voir | Rédiger

GDF Suez signe avec le consortim Shah Deniz

Ajouté le 21/09/2013 - Auteur : scousser
Le fournisseur d'energie d'electricité et de gaz GDF SUEZ vient de faire connaitre qu'il avait signé un large contrat avec le consortium Shah Deniz pour la fourniture de gaz naturel .

La source de gaz naturel de 2ème génération se trouve sur le champ géant de Shah Deniz, situé en Azerbaïdjan.

Les volumes de production sont estimés à 2,6 milliards de m3 par an, sur une longue période de 25 années. Il ne faudra pas attendre les premières extractions avant 2019.

Cette nouvelle source de production de gaz pour GDF Suez est très prometteuse car elle permet au fournisseur de diversifier encore un peu plus les sources d'approvissionnement et de rester pertinent en terme de prix.

A travers ce contrat, GDF SUEZ participe au developpement de nouvelles sources d'approvisionnement de gaz vers le continent Europeen depuis la mer caspienne.

Rappelons que GDF SUEZ dispose déjà d'une autre source d'approvisionnement similaire via le champ d'Absheron en partenariat avec la SOCAR.

D'arpès Jean-François Cirelli, DG Délégué de GDF SUEZ : «L’Azerbaïdjan se developpe comme nouveau fournisseur de gaz du marché européen. L’accord que nous avons finalisé avec Shah Deniz 2 renforce les relations que le Groupe développe avec ce pays. De plus, en tant qu’acheteur, GDF SUEZ contribue à la mise en place du «Corridor Sud», projet soutenu par l’industrie et les autorités de l’Union Européenne. Ce nouveau contrat long terme marque notre confiance dans l’avenir du gaz naturel dans le mix énergétique européen et notre volonté de fournir nos clients dans les meilleures conditions de compétitivité».
1 commentaire - Voir | Rédiger

FNCCRX- ERDF un accord à signer

Ajouté le 18/09/2013 - Auteur : jazz
Dans le but commun de développement des réseaux et l'ouverture aux énergies renouvelables, le président de la fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), Xavier Pintat, a annoncé la signature d'un accord avec ERDF lors de son prochain congrès qui aura lieu à Montpellier.

Invité hier au petit-dejeuner-débat organisé par ERDF et "Sud ouest Eco" sur le technopôle Bordeaux-Montesquieu, le député-maire de Saint-Caprais-de-Blaye, Philippe Plisson, a estimé que le coût de raccordement ralentisse le développement des énergies nouvelles faisant signe de la puissante résistance d'un "lobby anti-energies renouvelables".

Le directeur du développement d'Exosun, Jean-Noël de Charentenay, a souligné, quant à lui, l'absence de moyens de régularisation qui devraient être mis par les pouvoirs publics.
De son côté, le directeur régional d'ERDF, Jean-Guy Majourel, a assuré que, outre les barèmes de facturation, la qualité de service sera la même sur tout le territoire.

D'un autre côté, 80 000 compteurs Linky seront installés dès 2015 en Gironde pour faciliter la connaissance des usages et le pilotage à distance. Les particuliers à Lyon peuvent déjà expérimenter le suivi de l'état de leur consommation via Internet. Les différents opérateurs tels que GDF-Suez, EDF ou encore Direct énergie se verrons créatifs quant aux services qu'ils proposeront.

Il est bon à rappeler que Linky est un compteur intelligent qui peut émettre et recevoir des données et des ordres sans l'intervention de l'être humain. Installé chez les clients et relié à un centre de supervision, il communique de façon continue avec le réseau.

Linky permettra ainsi de faciliter le suivi de la production d'électricité décentralisée et d'enregistrer sur deux compteurs l'énergie consommée et l'énergie produite.
Offre électricite Particulier
Offre électricite Professionnels
Offre gaz

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2015 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers - Plan des actualités