comparatif
Offre ELECTRICITE
Offre GAZ
Les meilleures promos
direct energie

-10% sur l'electricité et le gaz via fournisseurelectricite.info
PROMO
direct energie

25€ de réduction sur votre 1ère facture en choisissant l'un de nos parrains ENI - il suffit de saisir le code du parrain au moment de l'inscription
PROMO
gdf suez

-8% sur le prix de votre consommation d'électricité
PROMO
Nous suivre
      

Dossier mode d'emploi

Sondage electricité/Gaz
Votre fournisseur d'electricité préféré ?
541 votes 32.2%
Direct Energie
730 votes 43.4%
EDF
148 votes 8.8%
GDF
141 votes 8.4%
Proxelia
48 votes 2.9%
Alterelec
74 votes 4.4%
PlaneteUI
 1682 votes Archives 
Zone admin

EDF : recul de l'activité au 1er trimestre

12/05/2017 - Lu 628 fois
EDF a publié mardi un chiffre d'affaires en baisse de 1,5% au titre du 1er trimestre, pénalisé par ses marchés britannique et italien, mais le fournisseur historique a confirmé ses objectifs annuels.
Sur les 3 premiers mois de l'année, le groupe énergétique, dont l'Etat français est actionnaire à 83,10%, a réalisé un chiffre d'affaires de 21,13 milliards d'euros, contre 21,44 milliards sur la même période 2016.

Une année 2017 "difficile"

En Angleterre (-12,3% à 2,6 milliards d'euros), l’activité a souffert de la forte baisse des prix de marché de l'électricité et de l'appréciation de l'euro par rapport à la livre sterling.

Le chiffre d'affaires a aussi chuté en Italie (-10,3% à 2,8 milliards d'euros), en raison de la baisse des volumes de vente dans l'électricité et des prix du gaz.

Ces évolutions ont contrebalancé la progression du chiffre d'affaires d' EDF en France, où il réalisé plus de la moitié de ses ventes.

Celui-ci a enregistré une augmentation de 1,7% à 11,4 milliards d'euros dans les activités de production et de commercialisation grâce à la hausse des volumes d'électricité nucléaire vendue à prix régulé aux fournisseurs alternatifs (Arenh).

Les activités régulées (+1,6% à 4,9 milliards d'euros) ont elles profité de l'indexation positive du tarif d'acheminement de l'électricité (Turpe 4) dès août 2016.

Au total, le géant énergétique français a produit dans l’Hexagone 108,5 TWh d'électricité nucléaire au 1er trimestre, soit 7,6 TWh de moins sur un an en raison de contrôles de sûreté supplémentaires sur les réacteurs, et confirmé son objectif de production annuel compris entre 390 et 400 TWh.



Le groupe, qui s'attendait à une année 2017 "difficile", a également réitéré sa prévision d'un excédent brut d'exploitation (Ebitda) en recul cette année, compris entre 13,7 et 14,3 milliards d'euros, avant un rebond à 15,2 milliards d'euros en 2018.

Il continue également de tabler sur un flux de trésorerie positif en 2018.

EDF devra faire face à un mur d'investissements ces prochaines années, dont le programme de maintenance de ses 58 réacteurs nucléaires français d'un montant de 51 milliards d'euros sur la période 2014-2025 et la construction de deux réacteurs EPR à Hinkley Point, en Angleterre.

L'électricien s'est aussi engagé à racheter en 2017 l'activité réacteurs d'Areva, valorisée 2,5 milliards d'euros.

Le fournisseur prévoit de réduire ses investissements et de ses coûts opérationnels de 700 millions d'euros en 2018 par rapport à 2015, et d'au moins 1 milliard en 2019.

Comparez les offres d'énergie des fournisseurs alternatifs, Direct Energie, Planète OUI, ENI, ENGIE et EDF.

Offre électricite Particulier
Offre électricite Professionnels
Offre gaz

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2015 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers - Plan des actualités