comparatif
Offre ELECTRICITE
Offre GAZ
Les meilleures promos
direct energie

-10% sur l'electricité et le gaz via fournisseurelectricite.info
PROMO
direct energie

25€ de réduction sur votre 1ère facture en choisissant l'un de nos parrains ENI - il suffit de saisir le code du parrain au moment de l'inscription
PROMO
gdf suez

-8% sur le prix de votre consommation d'électricité
PROMO
Nous suivre
      

Dossier mode d'emploi

Sondage electricité/Gaz
Votre fournisseur d'electricité préféré ?
541 votes 32.2%
Direct Energie
730 votes 43.4%
EDF
148 votes 8.8%
GDF
141 votes 8.4%
Proxelia
48 votes 2.9%
Alterelec
74 votes 4.4%
PlaneteUI
 1682 votes Archives 
Zone admin

Evolution des prix de l’énergie en 2017

09/02/2017 - Lu 1283 fois
Pour ne pas être surpris par le montant de ses factures d’énergie, il est nécessaire de bien maîtriser sa consommation, mais aussi de connaître les tendances et les facteurs qui influencent les tarifs de l’énergie.
Petit tour d’horizon des énergies afin de vous aider à y voir plus clair pour l’année 2017.

Electricité : Une augmentation prévue de plus de 2 %

Déjà utilisée par 38 % des français pour se chauffer, l’électricité continue sa progression.

L’électricité a de nombreux avantages, comme la particularité d’être très facile à entretenir. De plus son installation représente un investissement très accessible, encouragé par différentes aides et subventions telles que le Crédit d’impôt et la Prime Energie.

Malgré cela l’électricité reste l’énergie de chauffage la plus chère du marché. Son prix est de 15,9 euros pour chauffer 1 m2 pendant 1 an.

Et pour cause, la maintenance des infrastructures revient chère. Il y a aussi de nombreux investissements destinés au développement des réseaux électriques communiquants (smart grids) destinés à révolutionner la distribution de l’électricité.

Et ces prix continueront d’augmenter cette année.

En 2014, Ségolène Royal (ministre de l’environnement) avait décidé de geler les tarifs de l’électricité pendant 1 an. Mais cette décision fut refusée par le conseil d’Etat.

Ainsi, le fournisseur historique EDF va appliquer une hausse rétroactive de ses tarifs en 2017, soit une trentaine d’euros étalés sur 18 mois. A cela vient s’ajouter une augmentation des tarifs de distribution pour rémunérer le Réseau de transport d’électricité (RTE).

Ce qui devrait engendré une augmentation de plus de 2 % sur les factures d’électricité dès le 1er août 2017.



Fioul : Un combustible de plus en plus taxé

Le fioul est de moins en moins utilisé par les Français, il n’alimente plus que 21 % des maisons individuelles.

Ses parts de marché ont diminué, en effet, le fioul doit faire face aux faibles coût d’installation du chauffage électrique et du développement des réseaux de gaz naturel.

Le fioul est la 2ème énergie la plus chère du marché. Son prix est de 12,6 euros pour chauffer 1m2 pendant 1 an.

Ce combustible voit son prix augmenter de plus en plus à cause des taxes qui lui sont rajoutées. Depuis le 1er janvier 2017, par exemple, le prix du fioul a augmenté d’environ 27 € TTC pour 1000 litres.

Cela est dû à l’augmentation de la TICPE (Taxe Intérieure sur la Consommation des Produits Energétiques) conjuguée à la TVA qui est applicable sur cette taxe.

Cette taxe entre dans le cadre la COP21 et de la volonté des Etats de préserver l’environnement en tentant de quadrupler la taxe carbone entre 2016 et 2030.

Le bois : Une solution peu chère au prix stable

Seulement 5 % des Français utilise le bois, mais ce combustible revient peu à peu à la mode.

Disponible sous la forme de bûches et de granulés (pellets), le bois présente de nombreux avantages. C’est l’énergie la moins chère du marché, le prix du bois pour chauffer 1 m2 est à seulement 6,10 € pendant 1 an.

Il a aussi la particularité d’être l’une des énergies les plus confortables. Le rayonnement d’un poêle à bois sera toujours plus agréable que la chaleur fournie par de l’électricité.

Le prix du bois qui reste relativement stable, dépend de plusieurs facteurs. Par exemple, le lieu d’exploitation et la période d’achat influenceront son prix final.

L’évolution moyenne du prix du bois est d’environ 1 % seulement.

De plus le bois n’est pas concerné par la taxe carbone. On peut donc prévoir que le prix du bois augmentera de tout juste 1 % en 2017.

Le gaz naturel : Une facture très variable

Utilisé par 35 % des Français pour se chauffer, le gaz naturel a vu son prix fortement augmenter depuis 10 ans. Ce n’est que depuis 2015 que son prix tend à baisser, même s’il est repartit à la hausse depuis début 2017.

Plusieurs facteurs influencent l’évolution des tarifs du gaz naturel, à savoir le cours du pétrole, le taux de change et le cours du gaz naturel. Mais d’autres facteurs interviennent, tels que la conjoncture, les conflits géopolitiques et le réchauffement climatique.

Ainsi depuis le 1er janvier 2017, les tarifs ont enregistré une hausse de 5,3 % TTC pour 2 raisons :

- La hausse de la Taxe Intérieure sur la Consommation de Gaz Naturel (TICGN)

- La hausse du prix HT affiché dans les tarifs réglementés d’ENGIE (ex Gdf-Suez)

Comparez les offres d'énergie des fournisseurs alternatifs, Direct Energie, Planète OUI, ENI, ENGIE et EDF.

Offre électricite Particulier
Offre électricite Professionnels
Offre gaz

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2015 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers - Plan des actualités