comparatif
Offre ELECTRICITE
Offre GAZ
Les meilleures promos
direct energie

-10% sur l'electricité et le gaz via fournisseurelectricite.info
PROMO
direct energie

25€ de réduction sur votre 1ère facture en choisissant l'un de nos parrains ENI - il suffit de saisir le code du parrain au moment de l'inscription
PROMO
gdf suez

-8% sur le prix de votre consommation d'électricité
PROMO
Nous suivre
      

Dossier mode d'emploi

Sondage electricité/Gaz
Votre fournisseur d'electricité préféré ?
541 votes 32.2%
Direct Energie
730 votes 43.4%
EDF
148 votes 8.8%
GDF
141 votes 8.4%
Proxelia
48 votes 2.9%
Alterelec
74 votes 4.4%
PlaneteUI
 1682 votes Archives 
Zone admin

Energies vertes : Engie souhaite s’imposer en France

27/12/2016 - Lu 991 fois
Engie (ex GDF-Suez) vise 5,2 gigawatts de capacités dans l’éolien et le solaire en 2021, contre 2,3 gigawatts actuellement.
L'énergéticien prend un virage vers les services et les énergies vertes et affiche de grosses ambitions en France.

Numéro 1 de l'éolien et du solaire dans l’hexagone avec 2,3 gigawatts (GW) de capacités, le groupe souhaite doubler de taille pour atteindre 5,2 GW d'ici à 2021.

Le géant gazier détient 15 % de part de marché dans l'éolien et 9 % dans le solaire, une position qu’il veut, au minimum, maintenir.

Pour cela, ENGIE prévoit de doubler ses capacités dans l'éolien et tripler celles dans le solaire, alors que la trajectoire fixée par l'Etat prévoit de passer de 15,3 GW en 2015 à un minimum de 38 GW en 2023.

Fortes contraintes administratives

Dans l'éolien, le groupe a construit ses positions au fil des années, en s'appuyant sur deux de ses filiales : la CNR (à 49,97 %) et La Compagnie du Vent (à 59 %).

Il a racheté, au printemps 2016, les activités renouvelables de la PME lyonnaise Maïa, (dont il détenait déjà 49 % dans l'éolien), qu'il vient de fusionner, au 1er décembre, avec ses propres activités renouvelables au sein d'Engie Green.

Aujourd'hui, il exploite au total 1,5 GW de capacités éoliennes, qu'il compte porter à 2,2 GW en 2018 et à 3 GW en 2021.



Engie doit gagner des appels d'offres

Dans le solaire, en revanche, les ambitions sont au delà des projets déjà remportés et Engie doit gagner des appels d’offres.

Le groupe souhaite passer de 600 MW aujourd'hui, à 1,2 GW en 2018 et à 2,2 GW en 2021, soit une part de marché de 14 %.

Enfin, l’énergéticien a confirmé ses deux projets de 500 MW chacun dans l'éolien en mer, au large du Tréport (Seine-Maritime) et d'Yeu-Noirmoutiers (Vendée), au terme de la période de 18 mois dite de « levée des risques ».

Le changement d'actionnaire de son fournisseur de turbines Adwen, passé sous le contrôle à 100 % de Gamesa-Siemens, n’inquiète pas ENGIE, car Gamesa a repris tous les engagements d'Adwen.

Même si des questions se posent sur la volonté de Siemens de conserver la technologie d'Adwen, alors qu'il développe lui aussi une turbine de 8 MW.

En attendant, Engie étudie de très près, pour déterminer s'il se porte candidat.

Comparez les offres d'énergie des fournisseurs alternatifs, Direct Energie, Planète OUI, ENI, ENGIE et EDF.

Offre électricite Particulier
Offre électricite Professionnels
Offre gaz

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2015 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers - Plan des actualités