comparatif
Offre ELECTRICITE
Offre GAZ
Les meilleures promos
direct energie

-10% sur l'electricité et le gaz via fournisseurelectricite.info
PROMO
direct energie

25€ de réduction sur votre 1ère facture en choisissant l'un de nos parrains ENI - il suffit de saisir le code du parrain au moment de l'inscription
PROMO
gdf suez

-8% sur le prix de votre consommation d'électricité
PROMO
Nous suivre
      

Dossier mode d'emploi

Sondage electricité/Gaz
Votre fournisseur d'electricité préféré ?
541 votes 32.2%
Direct Energie
730 votes 43.4%
EDF
148 votes 8.8%
GDF
141 votes 8.4%
Proxelia
48 votes 2.9%
Alterelec
74 votes 4.4%
PlaneteUI
 1682 votes Archives 
Zone admin

EDF : Vers une augmentation de capital ?

16/02/2016 - Lu 1858 fois
Les derniers résultats 2015 publiés par le groupe mardi 9 février, montrent que le financement est insuffisant, pour ses multiples projets et autres contraintes.
Une augmentation de capital de 5 milliards d’euros pour EDF ?

Confronté au projet de construction de deux EPR en Angleterre, le rachat d’Areva NP et d’autres contraintes, EDF peine en effet à boucler son financement et, s’il ne trouve pas d’autres solutions, il devra augmenter son capital.

Cette possibilité est seulement envisagée en dernier recours, l’Etat (actionnaire à 84,5 %) et le groupe travaillant sur d’autres pistes pour renforcer son bilan.

Hinkley Point dans l’attente

Côté investissements, le fournisseur projette la construction de deux centrales EPR à Hinkley Point, en Angleterre, un projet d’environ 23,7 milliards d’euros dont la société doit prendre 66,5 %, aux côtés d’actionnaires chinois.

Les dirigeants d’EDF n’ont toujours pas pris de décision finale, car les contraintes se sont multipliées sur d’autres dossiers, rendant le plan de financement plus difficile.

A commencer par le retrait du dossier d’Areva, qui est en mauvaise passe, alors que ce dernier devait contribuer à hauteur de 10 %.

Puis vient ensuite le rachat de l’activité réacteurs d’ Areva NP : les négociations entre les deux groupes devraient aboutir à un prix d’environ 2,5 milliards d’euros.



Une baisse des prix de l’électricité

En parallèle, EDF doit passer dans ses comptes de nouvelles provisions de 800 millions d’euros pour le projet d’enfouissement des déchets nucléaires Cigéo à Bure, dans la Meuse.

De plus, la baisse des prix de l’électricité complique encore la donne pour EDF et la fin des tarifs réglementés pour les entreprises et les collectivités, expose la production du groupe de plus en plus aux prix de marché.

La Cour des comptes a fait part de ses inquiétudes

La Cour des comptes a fait part la semaine dernière de ses inquiétudes sur le « grand carénage », ce programme de maintenance lourde et de rénovation des 58 réacteurs nucléaires français.

Un projet qui s’élèvera à 100 milliards d’euros d’ici à 2030 et nécessitera d’importants besoins de recrutement (110.000 emplois directs et indirects d’ici à 2020) alors que la filière manque déjà de main d’œuvre dans certains métiers.

Et, autre sujet de préoccupation des sages, l’objectif de réduction de 50 % de la part du nucléaire dans la production électrique française à l’horizon 2025 pourrait entraîner une perte de revenus annuels de 5,7 milliards d’euros.

Céder des actifs

Face à cette accumulation de contraintes, EDF envisage de céder 6,5 milliards d’euros d’actifs.

Comparez les offres d'énergie des fournisseurs alternatifs, Direct Energie, Planète OUI, ENI, ENGIE et EDF.

Offre électricite Particulier
Offre électricite Professionnels
Offre gaz

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2015 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers - Plan des actualités