comparatif
Offre ELECTRICITE
Offre GAZ
Les meilleures promos
direct energie

-10% sur l'electricité et le gaz via fournisseurelectricite.info
PROMO
direct energie

25€ de réduction sur votre 1ère facture en choisissant l'un de nos parrains ENI - il suffit de saisir le code du parrain au moment de l'inscription
PROMO
gdf suez

-8% sur le prix de votre consommation d'électricité
PROMO
Nous suivre
      

Dossier mode d'emploi

Sondage electricité/Gaz
Votre fournisseur d'electricité préféré ?
541 votes 32.2%
Direct Energie
730 votes 43.4%
EDF
148 votes 8.8%
GDF
141 votes 8.4%
Proxelia
48 votes 2.9%
Alterelec
74 votes 4.4%
PlaneteUI
 1682 votes Archives 
Zone admin

La baisse des prix de marché de l’électricité fait souffrir EDF

08/12/2015 - Lu 825 fois
Selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), au 1 er janvier 2016, aucun des concurrents d’EDF ne lui achètera de production nucléaire au tarif régulé.
C’est un symbole de la réforme du marché de l’électricité adoptée en 2010 qui vient de tomber : au 1er janvier 2016, aucun des concurrents d’EDF ne lui achètera de production nucléaire au tarif régulé de l’Arenh (42 euros par mégawattheure).

Ce dispositif est destiné à partager la « rente » nucléaire et à contrebalancer le monopole de fait de l’électricien public.

Et, pour la première fois depuis son démarrage, aucun volume d’Arenh ne sera livré aux fournisseurs alternatifs sur le premier semestre 2016, dans la mesure où ils n’en ont pas demandé », vient d’annoncer la CRE.

EDF affiche un chiffre d’affaires en baisse

La baisse continue des prix de marché cette année a eu raison de l’Arenh lors de la dernière mise en vente, mi-novembre : passés sous le niveau de l’Arenh fin 2014, les cours de l’électricité sur le marché de gros sont actuellement autour de 36 euros le MWh, pour une livraison en 2016.

Pour , EDF ce recul des prix de gros a un impact direct sur son chiffre d’affaires : sur les trois premiers trimestres 2015, c’est 15 % (soit 39,5 térawattheures) de sa production nucléaire qu’il a dû écouler à un prix plus bas qu’escompté.

Ce recul des volumes d’Arenh est l’explication d’un manque à gagner de 596 millions d’euros affiché par EDF entre janvier et septembre 2015, effaçant peu ou largement la hausse de chiffre d’affaires obtenue par la revalorisation de ses tarifs sur la même période.



Rémunération réduite

Le groupe voit ainsi sa rémunération des capitaux réduite. Au premier semestre, le fournisseur historique avait évalué l’impact sur son Ebitda à 125 millions d’euros.

Il devrait être accentué au deuxième semestre, et encore amplifié en 2016 par la fin des tarifs réglementés d’EDF pour les entreprises et les collectivités. Pour conserver ses parts de marché, EDF doit admettre des baisses de tarifs qui vont peser sur ses marges.

Si EDF estime que le prix de marché sera encore inférieur à l’Arenh en 2016, il tient à ce que ce dernier progresse, et attend un avis de Bruxelles.

Car le niveau du tarif réglementé pour les clients (tarif bleu) se fonde largement sur l’Arenh pour refléter les coûts d’EDF et lui assurer une rémunération. Au risque que ses clients partent chez un fournisseur concurrent.

Comparez les offres d'énergie des fournisseurs alternatifs, Direct Energie, Planète OUI, ENI, ENGIE et EDF.

Offre électricite Particulier
Offre électricite Professionnels
Offre gaz

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2015 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers - Plan des actualités