comparatif
Offre ELECTRICITE
Offre GAZ
Les meilleures promos
direct energie

-10% sur l'electricité et le gaz via fournisseurelectricite.info
PROMO
direct energie

25€ de réduction sur votre 1ère facture en choisissant l'un de nos parrains ENI - il suffit de saisir le code du parrain au moment de l'inscription
PROMO
gdf suez

-8% sur le prix de votre consommation d'électricité
PROMO
Nous suivre
      

Dossier mode d'emploi

Sondage electricité/Gaz
Votre fournisseur d'electricité préféré ?
541 votes 32.2%
Direct Energie
730 votes 43.4%
EDF
148 votes 8.8%
GDF
141 votes 8.4%
Proxelia
48 votes 2.9%
Alterelec
74 votes 4.4%
PlaneteUI
 1682 votes Archives 
Zone admin

Les tarifs réglementés gardent la cote

03/12/2015 - Lu 848 fois
Selon la Commission de régulation de l'énergie (CRE), une majorité de ménages français restent fidèles aux tarifs réglementés du gaz et de l'électricité d'Engie et EDF, alors que de nombreuses offres de marché sont plus compétitives.
Dans son dernier rapport publié mardi, le régulateur de l'énergie, constate que 33% des 10,6 millions de sites résidentiels abonnés au gaz avaient souscrit une offre de marché à la fin 2014, dont 16% auprès d'un fournisseur alternatif à Engie (ex-GDF Suez) qui propose à la fois des formules à prix libres et des tarifs réglementés.

Sur le marché libre du gaz, Engie possède 48% de parts de marché, suivi d’EDF (29%), du géant Italien ENI (12%), du français Direct Energie (8%) et enfin le belge Lampiris (3%).

Dans l'électricité, seulement 10% des 31,6 millions de ménages avaient quittés les tarifs réglementés, fin 2014, pour choisir une offre à prix de marché proposée par le fournisseur historique EDF ou les fournisseurs alternatifs.

Seuls, ENGIE et Direct Energie sur les douze fournisseurs d’électricité actifs au niveau national disposent d'une part de marché supérieure à 3% des offres libres, soit respectivement 71% et 27%.

Grâce à la baisse des prix sur les marchés de gros et de nouvelles formules tarifaires qui doivent couvrir les coûts des fournisseurs historiques, le contexte économique est devenu plus favorable au développement de la concurrence, offrant ainsi une meilleure visibilité aux alternatifs.



Méconnaissance

Sur le premier semestre 2015, le marché a ainsi continué de s'ouvrir, avec 37,2% des clients résidentiels en offre de marché dans le gaz et 10,6% dans l'électricité.

Mais « un effort d'information reste toutefois nécessaire auprès des consommateurs », dont la méconnaissance du marché « avantage évidemment les fournisseurs historiques », soutient le gendarme du secteur.

Parmi les recommandations pour éviter des confusions avantageant EDF et ENGIE, la commission demande aux administrations de ne plus utiliser les termes "facture EDF" ou "facture GDF" quand elles demandent des justificatifs de domicile, et de les appeler désormais "facture d'électricité" ou "facture de gaz".

L'autorité administrative indépendante demande aussi à Edf et Engie de ne pas joindre des documents de prospections commerciales aux envois liés aux tarifs réglementés.

Pour ce qui est des usagers professionnels et des grandes copropriétés, les tarifs réglementés sont supprimés progressivement, comme le prévoit la loi Hamon votée le 17 mars 2014.

Pour le 1er janvier 2016, tous les clients non résidentiels dont la consommation en gaz excède 30 mégawattheures par an et les copropriétés consommant plus de 150 MWh par an devront avoir migré vers une offre de marché, ainsi que tout les clients professionnels dont la puissance électrique souscrite est supérieure à 36 kVA (tarifs dits jaunes et verts).

Comparez les offres d'énergie des fournisseurs alternatifs, Direct Energie, Planète OUI, ENI, ENGIE et EDF.

Offre électricite Particulier
Offre électricite Professionnels
Offre gaz

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2015 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers - Plan des actualités