comparatif
Offre ELECTRICITE
Offre GAZ
Les meilleures promos
direct energie

-10% sur l'electricité et le gaz via fournisseurelectricite.info
PROMO
direct energie

25€ de réduction sur votre 1ère facture en choisissant l'un de nos parrains ENI - il suffit de saisir le code du parrain au moment de l'inscription
PROMO
gdf suez

-8% sur le prix de votre consommation d'électricité
PROMO
Nous suivre
      

Dossier mode d'emploi

Sondage electricité/Gaz
Votre fournisseur d'electricité préféré ?
541 votes 32.2%
Direct Energie
730 votes 43.4%
EDF
148 votes 8.8%
GDF
141 votes 8.4%
Proxelia
48 votes 2.9%
Alterelec
74 votes 4.4%
PlaneteUI
 1682 votes Archives 
Zone admin

COP 21 : EDF se met au vert

01/12/2015 - Lu 1297 fois
Après Engie, EDF vient d’émettre la plus importante « obligation verte » en dollars réalisée à ce jour par une entreprise industrielle.
D'un montant total de 1,25 milliard de dollars, avec une maturité de 10 ans et un coupon fixe de 3,625 %, ce « green bond » servira uniquement à financer les nouveaux projets d'énergie renouvelable développés par EDF Energies Nouvelles, en majorité concentrés sur l'éolien terrestre et le photovoltaïque.

Accompagner la stratégie

Pour EDF, cette émission obligataire réalisée le 8 octobre dernier n'est pas son premier coup d'essai.

En effet, en novembre 2013, le groupe avait lancé une première obligation verte d'un montant de 1,4 milliard d'euros, avec un coupon annuel de 2,25 % et une maturité de 7,5 ans.

Cette seconde opération s'insère donc « au cœur du plan stratégique » de l'entreprise.

Ce nouveau mode de financement dépasse la simple stratégie financière, car contrairement à une émission obligataire classique, le PDG en personne commente l'opération.

En mai 2014, Gérard Mestrallet avait fait de même lors de l'obligation verte de 2,5 milliards d'euros lancée par ENGIE .



Diversifier les investisseurs

Pour autant, cette démarche n'a pas pour but de « verdir » l'image d'EDF compte tenu la part importante (82,2 % en 2014) occupée par le nucléaire dans sa production d'électricité, mais elle permet d'élargir la base d'investisseurs.

En effet, les marchés sont de plus en plus friands de ce type de produit.

Au regard des 1.100 milliards de dollars d'obligations actuellement en circulation, les 66 milliards d'encours total de « green bonds » estimés par HSBC et Climate Bonds Initiative peuvent sembler être une goutte d'eau. Mais leur croissance sur les marchés est exponentielle : de 4,5 milliards de dollars en 2012, les émissions d'obligations vertes sont passées à 11 milliards en 2013, avant d'atteindre 37 milliards en 2014.

Avec ces opérations, les investisseurs bénéficient des mêmes caractéristiques financières qu'une émission obligataire classique, ils savent précisément à quoi serviront les fonds placés et peuvent ainsi bâtir des portefeuilles obligataires thématiques.

Faire évaluer le projet en amont

Pour garantir ce succès, EDF a fait évaluer son projet par l'agence de notation sociale Vigeo, conformément aux « Green Bonds Principles » qui encadrent la marche à suivre pour émettre des obligations vertes sur les marchés.

Pour forger son opinion, Vigeo s’appuie sur trois critères :

- Le pedigree de l'émetteur,
- La nature du ou des projets qui seront financés avec les fonds levés,
- Le reporting auquel l'entreprise émettrice s'engage auprès des investisseurs.

Garantir un suivi en aval

Mais les marchés exigent également qu'un suivi soit assuré, à posteriori, et communiqué par exemple, via des annexes au document de référence, pour vérifier que leurs capitaux sont utilisés à bon escient. Pour ce faire, EDF a choisi le cabinet Deloitte.

Comparez les offres d'énergie des fournisseurs alternatifs, Direct Energie, Planète OUI, ENI, ENGIE et EDF.

Offre électricite Particulier
Offre électricite Professionnels
Offre gaz

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2015 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers - Plan des actualités