comparatif
Offre ELECTRICITE
Offre GAZ
Les meilleures promos
direct energie

-10% sur l'electricité et le gaz via fournisseurelectricite.info
PROMO
direct energie

25€ de réduction sur votre 1ère facture en choisissant l'un de nos parrains ENI - il suffit de saisir le code du parrain au moment de l'inscription
PROMO
gdf suez

-8% sur le prix de votre consommation d'électricité
PROMO
Nous suivre
      

Dossier mode d'emploi

Sondage electricité/Gaz
Votre fournisseur d'electricité préféré ?
541 votes 32.2%
Direct Energie
730 votes 43.4%
EDF
148 votes 8.8%
GDF
141 votes 8.4%
Proxelia
48 votes 2.9%
Alterelec
74 votes 4.4%
PlaneteUI
 1682 votes Archives 
Zone admin

EDF : L’essor des énergies vertes passera par l’international

27/11/2015 - Lu 784 fois
EDF souhaite doubler la puissance installée dans les énergies renouvelables d’ici à 2030.
A deux jours de l’ouverture de la COP21, EDF annonce son ambition de doubler le parc installé d’énergies renouvelables de 28 gigawatts (GW) à plus de 50 GW, à l’horizon 2030.

Un enjeu crucial pour EDF, alors que la baisse des coûts, doublée d’une demande sociale, rend aujourd’hui l’éolien et le solaire inévitables.

En arrivant à la tête d’EDF l’an dernier, la première décision stratégique du dirigeant en matière d’énergies vertes a été de regrouper en un seul pôle la filiale EDF EN, qui développe les champs éoliens et solaires, et l’hydraulique.

Mais si l’hydraulique devrait contribuer à hauteur de 3 à 4 GW en 2030 l'essentiel de la croissance viendra bien de l’éolien et du photovoltaïque, un domaine où EDF est encore peu présent.



Projets d’EDF

Installer plus de 50 gigawatts de puissance en 2030, est à première vue facilement atteignable : EDF avait déjà dans ses projets, mi-2015, environ 16,5 GW d’éolien et de solaire.

Le groupe continuera à céder une part du capital des installations développées pour en financer d’autres.

Géographiquement, la France n’occupera qu’une part minoritaire de ces développements, avec un « maximum » de 5 GW de nouvelles capacités renouvelables dans quinze ans, estime Antoine Cahuzac.

Une bonne partie viendra des trois parcs éoliens en mer (1,5 GW) décrochés lors du premier appel d’offres français – EDF espère prendre « fin 2016-début 2017 » les décisions finales d’investissement.

A l’international, le groupe vise en priorité l’Amérique latine (notamment le Brésil) et l’Afrique subsaharienne.

Pour atteindre son objectif, le groupe dépense et il a l’intention de continuer à dépenser entre 2 et 2,5 milliards d’euros par an (y compris l’hydraulique et les travaux de modernisation en 2014).

Avec ces montants, nous sommes en capacité d’atteindre nos objectifs », précise Antoine Cahuzac, le Directeur Exécutif Groupe en charge du Pôle Energies Renouvelables et Directeur Général d'EDF Energies Nouvelles, Via notamment des « green bonds ».

Après une première émission d’obligations vertes de 1,4 milliard d’euros fin 2013, entièrement utilisée, une seconde vient d’être réalisée.

Si EDF atteint ses objectifs, le doublement des installations renouvelables porterait leur poids à 32 % des capacités installées, contre 21 % aujourd’hui.

Cela suppose néanmoins que le groupe conserve les concessions de ses barrages hydroélectriques arrivant à échéance, alors que la Commission européenne a mis en demeure la France, pour insuffisance d’ouverture à la concurrence.

Comparez les offres d'énergie des fournisseurs alternatifs, Direct Energie, Planète OUI, ENI, ENGIE et EDF.

Offre électricite Particulier
Offre électricite Professionnels
Offre gaz

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2015 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers - Plan des actualités