comparatif
Offre ELECTRICITE
Offre GAZ
Les meilleures promos
direct energie

-10% sur l'electricité et le gaz via fournisseurelectricite.info
PROMO
direct energie

25€ de réduction sur votre 1ère facture en choisissant l'un de nos parrains ENI - il suffit de saisir le code du parrain au moment de l'inscription
PROMO
gdf suez

-8% sur le prix de votre consommation d'électricité
PROMO
Nous suivre
      

Dossier mode d'emploi

Sondage electricité/Gaz
Votre fournisseur d'electricité préféré ?
541 votes 32.2%
Direct Energie
730 votes 43.4%
EDF
148 votes 8.8%
GDF
141 votes 8.4%
Proxelia
48 votes 2.9%
Alterelec
74 votes 4.4%
PlaneteUI
 1682 votes Archives 
Zone admin

Eni souhaite vendre de l’électricité en France

16/10/2015 - Lu 812 fois
Eni vise au total 1,5 million d’abonnés en France d’ici 2018. Il s’affiche comme le troisième fournisseur de gaz en France avec déjà 600.000 abonnés.
Fort de son succès dans le gaz avec 17% de parts de marché en volumes livrés (professionnels et particuliers confondus), le pétrolier italien souhaite désormais conquérir le marché de l’électricité dans l’Hexagone.

Eni compte profiter de la forte chute du prix de l’électricité sur le marché de gros de cette dernière année, pour faire sa place.

Le marché de l’électricité est ouvert à la concurrence depuis 2007, mais reste encore largement dominé par le fournisseur historique EDF.

Les concurrents, comme Direct Energie ou ENGIE (ex-GDF Suez), ne totalisent aujourd’hui que 10 % des compteurs.

La fin des tarifs réglementés pour les professionnels (tarifs jaunes et verts) à compter du 1er janvier 2016, est aussi une bonne occasion de séduire de nouveaux clients pour les fournisseurs alternatifs. ENI a obtenu l’autorisation nécessaire en février 2015.



Côté Gaz

Sur le marché du gaz, Eni avait investi entre 300 et 400 millions d’euros. Le groupe a racheté Altergaz en 2010 et a commencé à vendre du gaz sous sa propre marque en 2012.

Le gazier Italien comptait déjà 500.000 clients particuliers en mai dernier avec un an d’avance sur ses objectifs initiaux.

Fin 2015, il en comptera 600.000 (dont 540.000 particuliers), générant 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires.

ENI se positionne comme le troisième acteur du marché français, derrière ENGIE (ex-GDF Suez) et EDF.

L’énergéticien s’appuie sur son assise internationale et sa structure pour proposer des offres commerciales très compétitives.

Il compte désormais sur l’électricité pour continuer sa croissance.

Eni se fixe comme objectif environ 1,5 million d’abonnés en 2018, ce qui générerait un chiffre d’affaires de 2 milliards.

Les dirigeants d’Eni en France ont toutefois montré du doigt l’évolution réglementaire en vigueur dans l’Hexagone.

Ils ont notamment évoqué la mise en place des CEE (certificats d’économie d’énergie) pour les clients précaires, les contraintes accrues en matière de stockage de gaz, ou encore la réforme à l’étude de la CSPE, qui prévoit d’étendre l’assiette de cette taxe sur l’électricité à d’autres énergies comme le gaz.

Autant de mesures qui viennent surenchérir la facture de gaz des consommateurs, et nuiront au développement du gaz en France a plaidé l’énergéticien Italien.

Comparez les offres d'énergie des fournisseurs alternatifs, Direct Energie, Planète OUI, ENI, ENGIE et EDF.

Offre électricite Particulier
Offre électricite Professionnels
Offre gaz

© Copyright TVH concept / Tous droits réservés - 2015 / Nous contacter - Mentions légales - Accès dossiers - Plan des actualités